Mots-clefs

,

Mots d’hommes et de femmes sur les questions de la mixité. Retrouvez tous les témoignages ici.

Perry Fleury, DRH Retraites Populaires

Perry Fleury, DRH Retraites Populaires (crédit photo RP)

Perry Fleury est le DRH des Retraites Populaires, il répond à nos questions…

– Qu’est-ce qui vous motive à contribuer aux actions développées par Pacte ?

La promotion des femmes est devenu un objectif d’entreprise clairement annoncé en tant que tel, depuis quelques années. Pacte est une association créative et persévérante, en particulier lorsqu’on considère qu’elle promeut des actions dans un domaine difficile et lent à faire évoluer. Par ailleurs, Pacte propose des outils, organise des formations ciblées et reste concret, tout en adoptant une démarche anticipatrice permettant de cerner les besoins de demain tant des entreprises que des collaboratrices et collaborateurs qui les composent.

– Quels sont selon vous les freins qui empêchent certaines femmes de faire carrière ?

La maternité est associée la plupart du temps à une diminution du taux d’activité, du moins pour l’instant. Le rôle social de la « mère », telle que notre société la perçoit encore, la freine dans le désir de se consacrer plus activement à son métier, de peur d’abandonner ses enfants et se sentir « coupable ». Il y a encore beaucoup de progrès à effectuer dans les organisations pour que celles-ci mettent à disposition des femmes des moyens de développement et de soutien en vue de garder des responsabilités et continuer à évoluer dans le métier qu’elles ont choisi. Enfin, il faut relever deux différences assez marquées entre hommes et femmes, qui sont autant de freins « à disque », c’est à dire puissants et silencieux: d’une part, le manque de confiance des femmes en elles, souvent plus modestes que les hommes par rapport aux capacités professionnelles qu’elles peuvent déployer, et d’autre part leurs aspirations professionnelles fondamentales moins axées sur le carriérisme ou la soif de pouvoir.

– Que pourrait-on mettre en place comme solutions pour favoriser la mixité au sein d’une entreprise ?

  • Formations destinées aux femmes pour gagner de la confiance et devenir plus actrices de leur carrière, ainsi qu’à tous les collaborateurs pour les maintenir s’ils sont à temps partiel à un niveau d’employabilité suffisant pour assurer leur évolution professionnelle
  • Réaménagements de cahiers des charges pour permettre le maintien de responsabilités pour les temps partiels
  • Plans de « redéploiement » une fois les enfants plus grands
  • Création de réseaux de femmes, voire d’hommes, en interne, pour que l’information relative aux problèmes de mixité circule mieux
  • Formation de la direction et des cadres sur les avantages de la mixité, en vue de favoriser la prise de conscience des enjeux
  • Recours le plus possible à des équipes équilibrées hommes/femmes dans les commissions, séances, projets et autres rencontres stratégiques (précision: l’instauration de quotas n’est pas souhaitable à mon point de vue)

– Quelles ont les qualités qu’une femme doit développer pour faire carrière ?

Elle devrait avoir confiance en elle et être déterminée sur ses choix de carrière (ce qui est beaucoup plus facile à écrire qu’à réaliser, et pas seulement pour les femmes). Par ailleurs, si elle ose ne pas être parfaite et cultiver sa différence (par exemple dans la perception ou la sensibilité par rapport à des situations vécues ou dans l’appréciation de problématiques), ce se sera déjà un excellent début. Encore mieux: s’intégrer avec aisance dans un monde masculin signifie qu’elle saura être diplomate, patiente, flexible et organisée. Enfin, si elle réussit à trouver  un optimum dans la gestion de sa vie privée et vie professionnelle, c’est que beaucoup de conditions auront été réunies (par exemple et au hasard un mari partiellement à la maison), en sus de ses qualités!

Le site des Retraites Populaires